1 mois, une méditation chaque jour : mon expérience

 

Anxiété, jalousie, déception, amertume… la liste des sentiments qu’on peut être amené à ressentir chaque jour pourrait s’étendre à l’infini si on devait la dresser… En grandissant j’ai réalisé qu’il y a deux sortes de personnes : celles qui décident d’être heureuses, et celles qui s’enfoncent dans leur malheur. Alors j’ai décidé de m’inscrire dans le premier cas.

Que ce soit dans les livres ou dans les reportages, la méditation est la pratique qui revient le plus souvent lorsqu’on parle de développement personnel. Cinq petites minutes à prendre chaque jour : ça me paraissait difficile à trouver les premiers jours, indispensable à la fin.

Une phrase du livre Ce qu’Amma dit au monde m’a ouvert les yeux : « Nous passons notre temps à embellir notre corps et à convoiter les objets du monde extérieur, tandis que notre mental reste dans la confusion. »

J’ai mis 19 ans à réaliser que mon esprit avait besoin de mon attention.

Après de longs mois à penser à la méditation j’ai enfin décidé de tester cet objectif : chaque jour une séance de méditation où je noterais ce que j’ai ressenti lors de chaque exercice pour créer ma propre conclusion.

 

E4ADE78B-A515-48F7-97CD-CD3668038FBE.jpg

 

Comme je n’avais jamais pratiqué, j’ai commencé par me rendre dans un centre bouddhiste où j’ai pu réaliser une toute première séance.

Ambiance reposante, personnes généreuses qui assistaient au cours et une bouddhiste qui nous a guidé tout en douceur : cette première expérience ne pouvait que me donner envie de poursuivre sur la voie de l’objectif que je m’étais fixé.

« Vous venez de planter une graine dans votre esprit et à chaque fois que vous allez méditer, c’est une autre graine qui sera déposée. Avec beaucoup de répétition, vous imaginez le beau champ que vous allez obtenir ? »

Quand la bouddhiste nous a partagé cette pensée, je me suis tout de suite dit que je voulais transformer mon esprit en champ multicolore. Je n’avais pas réalisé que ce serait si difficile.

4FC3A7C2-E04B-4E34-A34F-B4B04518BAE9.jpg

 

Mal au dos, pensées négatives, remise en question… rester immobile quelques minutes dans le silence n’est pas si facile.

J’ai réalisé qu’on passe la majeure partie de notre temps à se fuir nous-même. Nous ne sommes jamais seuls avec nous-mêmes dans le silence, c’est une position inconfortable : on se retrouve seul avec nos pensées.

Se forcer chaque jour à se retrouver avec elles est tellement important. C’est un peu comme faire le vide : on réalise ce qui nous rend heureux, ce qui nous fait du mal et on sait ce qu’il nous reste à faire pour ne plus retrouver nos idées noires le lendemain.

J’ai utilisé les méditations guidées de l’application Petit Bambou ainsi que les vidéos de Pascale Picavet.

« Relativiser » c’est le mot que j’ai noté à chaque page pendant un mois.

Toutes les petites choses qui avant m’auraient fait énormément souffrir étaient en fait des coups que je m’infligeais toute seule : la solitude, la jalousie, l’égo… tous ces problèmes qui m’angoissaient au quotidien se sont retrouvés minimisés pendant ce mois.

J’ai tout de même noté deux jours où je n’ai pas réussi à m’accorder ce temps.

Pour ces deux journées, j’ai noté que je me sentais moins bien que les autres (plus angoissée, moins patiente, plus en colère…)

Je pense que le chemin est encore long avant de voir apparaître les nombreuses fleurs dont la bouddhiste parlait, mais en seulement un mois j’ai l’impression de mieux me connaître grâce à quelques minutes par jour, qu’est-ce-que cela pourrait donner si je consacrais d’autant plus de temps ?

Quelques petites astuces :

Pour démarrer et découvrir, les exercices de l’application « Petit Bambou » ou les vidéos sur Youtube. 
Lorsque l’exercice est répété et que le besoin de méditer n’est pas abondant, les méditations d’urgence (5 minutes) suffisent amplement à se sentir mieux.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s